Syphilis, vous dites?

La syphilis

Une maladie bactérienne chronique dont le mode de contamination est habituellement vénérien (contact sexuel). La femme enceinte peut la transmettre à travers la barrière placentaire.

Symptômes

Habituellement, ceux qui ont la syphilis ne se rendent pas compte des symptômes de l’infection. Une personne peut donc être infectée sans le savoir.

Elle présente un grand polymorphisme clinique tout au long de son évolution, en l’absence de tout traitement :

Si elle n’est pas traitée, la syphilis peut évoluer en 4 stades
primaire;
secondaire;
de latence;
tertiaire.
Phase primaire : elle est contagieuse. La première lésion est le chancre d’inoculation : ulcération non douloureuse, dont la localisation est fonction du contact infectant (région ano-génitale, région péri-buccale ou intra-buccale…). Elle s’accompagne d’un volumineux ganglion régional. Le chancre guérit, même sans traitement, en quelques semaines en laissant une cicatrice.

Phase secondaire: elle est contagieuse. Un à deux mois après l’apparition du chancre apparaissent les signes secondaires :
* généraux: malaise, fièvre, maux de tête…
* cutanés et muqueux: éruption de lésions roses ou rouges, arrondies, d’aspect variable, étendues, parfois hyperpigmentées, volontiers plus marquée sur les paumes et les plantes,
* ganglions généralisés,
* hépatite, atteintes osseuses, rénales (syndrome néphrotique ), oculaires (iritis , rarement une méningite, une gastrite.
* Ces signes s’amendent progressivement, les lésions cutanées peuvent récidiver, puis s’installe une phase de latence, silencieuse cliniquement, qui peut durer de longues années.

Phase tertiaire : elle peut être très tardive. Elle n’est pas contagieuse, sauf chez la femme enceinte (transmission materno-foetale). Les atteintes graves sont :
* cardiovasculaires : atteinte inflammatoire de l’aorte et de la valve cardiaque aortique (valvulopathie),
* neurologique : paralysie générale, méningite, tabès (atteinte de la moelle épinière), atrophie oculaire.

Quand consulter

Si vous avez des symptômes ou si vous avez eu des relations sexuelles non protégées, consultez un professionnel de la santé ou appelez le 37419037.

Le traitement fait appel à la pénicilline à laquelle le germe est très sensible. Les guérisons sont d’autant plus fréquentes que le traitement est débuté précocement. Le traitement sera d’autant plus long que la maladie est plus ancienne.
Pour ne pas transmettre la syphilis ou l’attraper de nouveau, la personne infectée et ses partenaires doivent donc éviter d’avoir des relations sexuelles tant qu’ils ne sont pas guéris.

Miss Allen nathalie

Author Profile

Allen Nathalie
Allen Nathalie
Infirmière spécialiste en éducation thérapeutique